Réouverture : comment mettre en place des subventions ASC ?

par | 25 Mai 2021 | Actus CSE

Quels sont les moyens dont disposent les CSE pour satisfaire les besoins de sorties culturelles et sportives des salariés ?

Alors que parcs, cinémas et musées rouvrent, découvrez comment mettre en place des subventions ASC (Activités Sociales et Culturelles).

CSE : Quel budget pour les Activités Sociales et Culturelles ?

Le CSE est en charge du budget pour les ASC : il le détermine et le gère.
Deux budgets sont alloués au CSE : le budget relatif à son fonctionnement et le budget des Activités Sociales et Culturelles.

Les entreprises de moins de 50 salariés n’ont pas besoin d’établir de budget de fonctionnement.

En ce qui concerne les entreprises de plus de 50 salariés, si une partie du budget de fonctionnement n’a pas été employé, il pourra être transféré au second. Ce deuxième budget est destiné à rendre meilleures les conditions de vie et l’environnement de travail des salariés.

Dans cette optique, le CSE va donc déterminer les postes pour lesquelles le budget sera utilisé. Voici plusieurs solutions à portée du CSE.

Une solution simple : les chèque-Culture, chèque cinéma et chèque lire

Les chèques cultures, qui incluent les chèques-lire et les chèques-disque, sont une subvention portant sur les biens ou services de nature exclusivement culturelle octroyée à chaque salarié par le CSE.

Ils sont exonérés de cotisation et de la contribution sociale.

En utilisant ce chèque, le salarié pourra bénéficier gratuitement de biens culturels, comme des livres, et de prestations culturelles comme des spectacles.

Ces chèques ne sont acceptés que par des fournisseurs de biens ou de prestations culturelles comme les cinémas, les salles spectacles, les librairies ou les musées.

Notez qu’aucun justificatif n’est demandé au salarié lorsqu’il utilise son chèque.

Les Chèques-Vacances

Le Chèque-Vacances est un titre de paiement que le salarié peut acheter et dont une partie est financée par l’employeur ou le CSE.

Il représente un complément de revenu et aide à augmenter le pouvoir d’achat de ses salariés.

Lorsque le CSE l’attribue, il le fait à partir de critères non discriminatoires, qu’il a lui-même déterminés, connus et acceptés pas les salariés. Le principe de non-discrimination inclut l’interdiction d’octroyer cet avantage dans le but d’obliger l’employé à atteindre ses objectifs professionnels.

Pour les entreprises ayant moins de 50 employés et ne disposant pas d’un CSE, les chèques vacances sont attribués par l’employeur. Cette aide est, dans tous les cas, exonérée de cotisation et de contribution sociale si les conditions sont respectées.

Rembourser des ASC sur présentation des factures

Une partie du budget est également mis en place par le CSE pour permettre aux salariés de partir en vacances ou de participer à différents loisirs. Ce sont des avantages attribués en raison de leur appartenance à l’entreprise.

Le salarié avance les frais et, sur présentation des pièces justificatives, le CSE lui en rembourse une partie.

C’est à lui de déterminer les justificatifs nécessaires pour s’assurer des dépenses réelles comme des billets d’avion ou des contrats de location de vacances. C’est le même cas pour la participation aux activités sportives.

Un CSE peut décider d’externaliser la gestion des ASC pour ses salariés. Il passera dans ce cas par un CE externalisé.

S’abonner à un CE externalisé

Le CE externalisé, aussi connu sous le nom d’Inter-CE, est un partenaire du CSE. Parce que les élus du CSE n’ont pas toujours le temps de s’occuper des ASC, passer par un CE externalisé peut aussi être particulièrement bénéfique pour les employés.

Pour apporter des offres collectivités toute l’année.

Grâce au CE externalisé, les salariés pourront bénéficier de plus de réductions toute l’année. En effet, le principe d’un CE externalisé est qu’il mutualise tous ses avantages pour l’ensemble des collaborateurs présents sur sa plateforme.

Puisqu’il a plusieurs entreprises clientes, il agira comme un grand comité d’entreprise. Ainsi, il pourra proposer nombreuses remises sur toute la billetterie ou auprès des grands voyagistes comme Pierre & Vacances, Club Med Collectivité et Promovacances.

Il pourra également offrir des avantages auprès des grandes enseignes comme Decathlon, Galeries Lafayette ou encore Apple. Chaque salarié pourra à tout moment accéder à son compte et voir les offres disponibles en quelques clics.

La cagnotte entreprise : pour gérer facilement les subventions ASC

Le CSE ou l’employeur peut aussi mettre en place une cagnotte entreprise afin de gérer librement et facilement les programmes d’avantages des salariés.

Un ou plusieurs groupes de bénéficiaires peuvent être créés. La subvention qui sera alors attribuée à chaque salarié (jusqu’à 1830€ exonérée de charge sociale) dépendra de votre masse salariale et du programme que votre CSE souhaite établir.

Le salarié pourra utiliser sa cagnotte à sa guise sur la plateforme « avantages » ou via le module « remboursement sur facture ».

Il peut le faire pour toutes les activités sociales et culturelles, les différents loisirs, le sport, les services à la personne et de garde d’enfant. Cela permet aux salariés d’utiliser simplement et librement sa subvention ASC allouée par son entreprise.

Intéressé parce que vous avez lu, mais vous souhaitez une information personnalisée ?

Posez nous votre question et nous essayerons de trouver la réponse qui vous correspondra le mieux.

Autres ressources à lire

Licenciement : quel est le rôle du CSE ?

Licenciement : quel est le rôle du CSE ?

Le code du travail ne dit rien de la mission du CSE (Comité Social et Économique) en cas de licenciement. Pour autant, cette instance a un rôle crucial de consultation pour l’entreprise, ainsi qu’un...

lire plus